×

Acheter
votre billet

Prochainement disponible

Réservez
votre table

Réserver au plus tôt pour être encore mieux accueilli

Commandez
notre vin

Livraison à domicile ou au bureau de nos vins

Accueil / Vignoble / Présentation Vignoble

PRÉSENTATION

L’Abbaye de Valmagne, un vignoble unique

Un vignoble millénaire

Le Vignoble

Le vignoble de l’Abbaye de Valmagne date de 1139. Lorsque les moines cisterciens cherchaient un emplacement pour installer une nouvelle abbaye, ils se reposaient sur trois critères : accès à l’eau, calme absolu et grand terroir.
Leur connaissance de la terre avait fait ses preuves en Bourgogne : Chambolle-Musigny, Clos Vougeot, Romanée-Conti sont issus du travail et du talent des moines au 12ème siècle. C’est donc avec patiente et connaissance que le lieu dit de la Tourtourière, entre fraîcheur de la mer et calme de la Guarrigues, accueillerait l’abbaye de Valmagne et son vignoble mythique.

La culture de la vigne est l’une des principales activités des moines, et ils choisissent avec précaution chaque parcelle en profitant de la diversité des terroirs qu’offre Valmagne. Le vin se développe et les nombreux hôtes de luxe qui sont de passage reconnaissent les vins de l’Abbaye comme les plus grands de la région.

La révolution voit les moines fuir et le nouvel acquéreur transforme l’église en chai de vinification en y installant ces fameux foudres en chênes de Russie pouvant loger jusqu’à 435 hectolitres. Le domaine viticole de l’Abbaye représente une centaine d’hectares et le vin occupe toujours une place prépondérante dans les activités du domaine.

En 1838, notre ancêtre le comte de Turenne, achète l’Abbaye et continue le travail de ses prédécesseurs tout comme continuons le sien.
Aujourd’hui le vignoble représente 35 hectares conduit en agriculture biologique, avec des inspirations bio-dynamiques, depuis 1999. Grâce à la diversité des terroirs présents aux alentours de l’Abbaye, nous produisons du vin de pays, du Languedoc et du Languedoc Grés de Montpellier.

La terre notre héritage

Philosophie

Fidèle au travail et à la connaissance des moines, le domaine de l’Abbaye de Valmagne tire sa légitimité d’il y’a 900 ans.
Au début du 12 ème siècle, Robert de Molesme crée l’ordre cistercien. Il estime que le précédent, l’ordre de Saint-Benoît, n’est plus respecté comme il se doit et que les moines doivent se concentrer sur deux activités : la prière et le travail. Désormais les moines devront augmenter le temps de prière et travailler de manière beaucoup plus rigoureuse et consciencieuse. Ainsi, en s’acharnant au travail, les moines développent de grandes connaissances en géologie et en vinification. En observant, en sentant et en goutant la terre ils sont capables de décerner la qualité d’un sol. Nombreux sont les géologues de nos jours qui sont unanimes quant aux connaissances des moines dans ce domaine. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si aucun des grands climas Bourguignons n’a été remis en cause, au cm2, depuis plus de 900 ans.
Valmagne fait partie de ces vignobles cisterciens. En installant l’Abbaye à ce lieu précis les moines avaient décelé la grande qualité des sols, toujours plantés en vignes de nos jours.
C’est ainsi que nous héritons de ce magnifique vignoble grâce aux compétences des cisterciens.

Afin de le préserver au maximum, l’agriculture biologique y’est pratiquée depuis plus de 20 ans. Le travail du sol est léger et nous veillons en permanence à respecter les équilibres de la nature. La présence de nombreux organismes vivants dans nos sols est pour nous un gage de réussite et l’utilisation de produits chimiques est absolument interdite pour tout traitement.
Par conviction, le domaine s’inspire des pratiques de la bio-dynamie et la mise en place de ces méthodes culturales nous paraissent une évidence.
Nous affinons par ailleurs nos recherches dans les écrits des moines pour appliquer leurs méthodes en géologie et produire ainsi un fruit le plus pur possible, et ce pour le plaisir de tous.

L’équilibre naturel

Les vignes et les sols

Le vignoble de Valmagne se compose de trois différents terroirs, avec un encépagement relativement similaire dont le morrastel qui procure tant de typicité à nos vins. Ce cépage date de l’époque des moines qui le cultivaient avec joie tant il produisait de grands vins. La crise du phylloxera ravage le vignoble français et les politiques de volumétrie éclipsent ce cépage devenu « rare et oublié » de nos jours. Dans un esprit de continuité avec le travail des moines, nous l’avons ré implanté il y’ a plus de 20 ans et sa fraicheur et son fruit s’expriment à merveille sur les différents terroirs de Valmagne.
Le premier est un terroir situé sur les hauteurs du domaine en plein cœur de la garrigue : les Grés de Montpellier. Les vignes sont orientées plein sud et entourées de thym, romarin et oliviers. La majorité des terroirs sont de couleur rouge/ocre due à la présence de bauxite, qui est une roche sédimentaire composée d’hydroxide d’aluminium et d’oxydes de fer. La syrah, le morrastel et le mourvèdre y trouvent une place de choix et la pauvreté du sol contribue grandement à la qualité des vins qui en ressortent : la cuvée de Turenne. Nos parcelles de grenache et de Carignan sont quant à elles sur un sol plus caillouteux où nous avons dû fracturer la roche pour permettre l’implantation des plants de vignes. Même avec cet énorme travail, notre vigne ne nous offre que ce qu’elle a de mieux et ce en quantité très limité que nous gardons pour notre cuvée du Cardinal de Bonzi.

Le deuxième type de terroir, est un situé sur les coteaux qui descendent des garrigues et des bois. L’argile en bas de coteaux et le calcaire en haut composent ces sols qualitatifs. Parfaitement orientés avec un drainage naturel des sols et une exposition parfaite, les cépages rouges (syrah, grenache, mourvèdre et morrastel) donnent des vins d’une grande pureté et les cépages blancs (roussane, marsanne et bourboulenc) produisent de grands vins blancs minéraux sous le soleil du Languedoc s’exprimant à travers la gamme Portalis.

Enfin, le troisième type de terroir se situe sur le plateau sud de l’Abbaye en direction de la mer. Les sols argilo-calcaire se composent de marnes sableuses ou le cinsault règne et produit des rosés frais et fruités. Les rouges et les blancs respectent ces mêmes qualités et l’ensemble produit la gamme Vitrail sur l’Abbaye.

rester connectés…

Suivez-nous

Newsletter

Pour vous inscrire sur notre newsletter mensuelle

* Champs obligatoires

Réseaux sociaux

Le mieux étant toujours de venir et juger soi même, …! pour nous suivre

Avis

informations

contactez le caveau

Abbaye de Valmagne 34560 Villeveyrac – France

04 67 78 06 09
rdallaines@valmagne.com

0